De la vigne au vin

Un vignoble à taille humaine

Un cognac produit en région Grande Champagne

C’est sur une superficie de 30 ha que Daniel BOUJU produit ses cognacs et pineau au cœur même du cru le plus prestigieux de la région de production du cognac, la GRANDE CHAMPAGNE, Premier cru de Cognac. C’est sur les flancs des coteaux de Saint Preuil que les vignes de Daniel BOUJU produisent les cognacs les plus fins.

 

 

 

Les sols et leur entretien

Un sol caractéristique pour une vigne entretenue avec raison

Nos parcelles sont très calcaires avec la présence de zone argileuse par endroits : la roche calcaire affleure directement aux pieds des vignes. La couche d’argile permet une réserve en eau pendant les périodes de sécheresse.

Aujourd’hui, nous cherchons à maximiser une viticulture raisonnée et nous portons une attention toute particulière à la sélection de pesticides les plus respectueux de la santé de l’homme et de l’environnement. Nous encourageons et stimulons la vie du sol par un travail mécanique des inter-rangs conjugué à un enherbement naturel souhaité dans et autour de la vigne. Cet enherbement est maitrisé par l’action du broyage.

Ecoutons et aidons la nature, Daniel BOUJU en tire sa quintessence dans la production du cognac !

L’Ugni blanc : le cépage de référence

Un bon choix pour sa faible teneur en sucre et son taux d’acidité

Comme très majoritairement utilisé dans la région du Cognac depuis le milieu du XXème siècle, c’est le cépage Ugni blanc que nous privilégions. D’origine Italienne et connu sous le nom de ” Trebbiano Toscano “, il a, juste après la crise du phylloxéra qui toucha notre exploitation peu avant 1900, été sélectionné par les ancêtres de Daniel BOUJU. Producteur généreux, le vin issu de l’Ugni blanc se conserve durant les longs mois d’hiver et cela jusqu’à leur distillation grâce à son acidité naturelle, et son faible degré alcoolique favorise la concentration des arômes contenus dans les vins.

Les vendanges…

Pressurage et fermentation : des étapes importantes !

Octobre, le raisin arrive à maturité et les vendanges vont pouvoir commencer. L’utilisation de la machine à vendanger nous permet d’optimiser la qualité des futurs vins à distiller en récoltant le raisin au maximum de sa maturité et dans les temps accordés par les conditions météorologiques de l’année. Les raisins traités avec beaucoup de soin dès la récolte sont pressés dans notre chai de vinification, et le jus ainsi obtenu est mis à fermenter. Seules les levures indigènes contenues naturellement dans le raisin assureront la fermentation alcoolique, étape de sa transformation de jus de raisin en vin. Une fois la fermentation alcoolique terminée, nous obtenons ce vin blanc à faible teneur en alcool et haute teneur en acidité, qui reposera sur sa lie jusqu’à sa distillation.